SDIS 19 Service Départemental d'Incendie et de Secours en Corrèze, sapeurs pompiers

  Le SDIS de la Corrèze vend occasionnellement aux enchères du matériel réformé.

Pour enchérir, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

http://www.webencheres.com/sdis-19

 

Dernière actualité

SAPEUR - POMPIER VOLONTAIRE : POURQUOI PAS VOUS ?

Les sapeurs-pompiers volontaires un maillon indispensable du modèle français de sécurité civile.

En France, parmi les 245 800 sapeurs-pompiers en activité sur l’ensemble du territoire, près de 193 000 sont des volontaires. Engagés au sein d’un centre de secours proche de chez eux ou de leur lieu de travail, ils effectuent des gardes et des astreintes en fonction de leurs disponibilités professionnelles et de leur vie de famille.

Afin de contribuer à pérenniser ce modèle, le Président de la République a annoncé, lors du congrès national des sapeurs-pompiers d’octobre 2013, la conduite d’une campagne de communication pour la promotion de l’engagement citoyen que représente le volontariat chez les sapeurs-pompiers.

Dans ce cadre, le ministère de l’Intérieur a conçu, en partenariat avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), une campagne à destination du grand public, lancée le 13 juin 2014 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, à la veille de la Journée nationale des sapeurs-pompiers.

Cette campagne valorise l’image du volontariat dans une optique plus large que celle d’une campagne de recrutement traditionnelle, notamment par une diversification des publics visés afin d’aller au-delà de la cible jeune, déjà bien couverte par les dispositifs de communication existants.

Il s’agit de toucher des personnes déjà engagées dans la vie active et qui ont la volonté de donner de leur temps pour les autres mais qui n’auraient pas immédiatement pensé au volontariat chez les sapeurs-pompiers. Une priorité est donnée aux 30-45 ans vivant dans les territoires ruraux et périurbains. Les femmes constituent aussi une cible privilégiée pour élargir le « vivier » des volontaires.

Pour en savoir plus, cliquer sur la bannière ci-dessous...

Les actualités de ce week-end

 

Vendredi 25 juillet, en fin d’après-midi un épisode orageux s’est abattu sur la commune de Tulle pendant une heure environ.

 

Les sapeurs-pompiers de Tulle, renforcés par leurs collègues des centres d’incendie et de secours d’Allassac, Argentat, Brive, Egletons, Marcillac ont réalisé une trentaine d’interventions. 40 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour effectuer des opérations d’épuisement, d’assèchement dans les habitations de particuliers mais aussi des interventions plus significatives telles que celles liées à un effondrement de terrain ou des épuisements dans des entreprises ou des établissements recevant du public.

 

 

Parallèlement une trentaine de soldats du feu des CIS de Saint-Angel, Meymac, Neuvic, Ussel, Egletons ont été dépêchés pour lutter contre un incendie dû à la foudre qui a frappé le prieuré de Saint-Angel.

 

Grâce à l’intervention rapide des secours, le feu a été rapidement maîtrisé et le risque de propagation stoppé. Ainsi, le sinistre ne s’est étendu qu’à 5 m2 de toiture de l’édifice religieux.

Un poids lourd s'est couché dans la descente sur Argentat

 

Mercredi 16 juillet aux alentours de 13 heures, le centre de traitement de l’alerte reçoit un appel concernant un accident de poids lourd sur la route départementale 1020 au niveau de la commune de Sexcles.

 

Aux renseignements pris lors de l’appel d’urgence, le véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV), le fourgon pompe tonne léger de secours routier (FPTLSR) et le camion citerne rural 35 (CCR35) du centre d’incendie et de secours (CIS) d’Argentat, le véhicule « poste de commandement » (VPC) du CIS Egletons ainsi que le véhicule d’interventions diverses (VID) du CIS Saint-Privat sont immédiatement engagés.

 

 

A leur arrivée sur les lieux, les sapeurs-pompiers se trouvent en présence d’un camion qui s’est renversé sur son flanc. Le conducteur est blessé dans un état sérieux et soixante bovins de 200 kgs sont coincés dans la remorque du véhicule. 31 bêtes sont mortes et 29 sont vivantes.

 

Le conducteur du poids lourd sera transporté au centre hospitalier de Tulle par le VSAV.

Les sapeurs-pompiers à l'usine !

Vendredi 20 juin dernier s’est déroulée à Biars-sur-Cère (Lot) une opération totalement inédite dans le département. En effet, les services d'incendie et de secours du Lot et de la Corrèze ont participé à l’opération « Les pompiers dans l’usine » qui s’est tenue au cœur de l’usine ANDROS.

Depuis quelques années, la direction de cette grande entreprise met en œuvre différentes initiatives pour promouvoir le volontariat de sapeur-pompier auprès de ses personnels. Informations sur le recrutement jointes aux bulletins de salaires, réunions d’information, mise en place de conventions de disponibilité pour leurs employés sapeurs-pompiers volontaires, page spécifique dans leur nouveau livret d’accueil, sont autant de leviers actionnés par le groupe pour conforter les vocations existantes et en susciter de nouvelles.

C’est donc à leur initiative que cette opération a été mise en place en partenariat avec les SDIS (service départemental d’incendie et de secours) du Lot et de la Corrèze.

Au menu de cette journée d’animation : deux stands secourisme et deux stands sur le maniement d’extincteurs répartis sur deux secteurs de l’usine ont permis aux personnels de s’initier aux gestes d’abordage d’une victime et de lutte contre un début d’incendie.

A la mi-journée, deux démonstrations commentées ont été proposées aux salariés.

 

 

 

 

La première, menée par les sapeurs-pompiers de la Corrèze, a consisté en la prise en charge d’une victime d’un accident de circulation. Le public a pu suivre la mise en œuvre du découpage du véhicule afin de désincarcérer la conductrice en toute sécurité.

 

 

 

 

La seconde, menée par les sapeurs-pompiers du Lot et leur équipe de lutte contre les risques chimiques, a consisté à simuler la prise en charge d’une fuite de liquide toxique s’échappant de bidons industriels.

Ces manœuvres, suivies par plusieurs dizaines de salariés ont permis de démontrer tout le savoir -faire et la technicité des soldats du feu sur des thématiques en rapport avec les risques pouvant potentiellement survenir dans l’entreprise.

Les stands et les démonstrations ont été animés, entre autre, par la douzaine d’employés sapeurs-pompiers du groupe ANDROS, qui ont pu, à cette occasion, montrer à leurs collègues leur facette de citoyens engagés au service des autres.

Au total, une trentaine de sapeurs-pompiers et quatre véhicules ont été mobilisés pour permettre à cette manifestation de se dérouler dans les meilleures conditions.

Alors même que les organisateurs évoquaient, à l’issue de cette journée, la possibilité de réitérer cette expérience en 2015, il est également permis d’espérer que cette initiative suscite l’envie à d’autres entreprises de la prendre à leur compte.

 

De nouveaux équipiers feux de forêts formés à l'école forestière de Meymac

L’environnement verdoyant de l’école forestière de Meymac, établissement siège de l’école départementale feux de forêts du SDIS 19, s’est teinté de rouge pendant deux week-ends, avec l’arrivée des véhicules et des sapeurs-pompiers venus participer au deuxième stage de l’année du niveau FDF1 – équipier feux de forêts.

 

Sur les 23 candidats retenus par le groupement formation/sport, 21 ont suivi les différentes séquences théoriques et pratiques portant sur des interventions spécifiques au sein d’espaces naturels boisés.

 

Le commandant Marc Mazaleyrat et les formateurs composant l’équipe pédagogique (les lieutenants TREMOUILLE, SANTIN, BLANCHÉ et FAURE, le sergent-chef CARAMIGAS et le caporal THERON), ont mis leurs compétences et tous les moyens nécessaires à disposition des stagiaires afin qu’ils puissent acquérir « le savoir et le savoir-faire » pour intervenir sur des missions en forêts.

 

Tous les ingrédients ont été réunis pour que la formation se déroule dans les meilleures conditions possibles. Y compris la chaleur qui caractérise les opérations sur les incendies de forêts !

A l’occasion du colloque de fin de stage, la qualité de l’accueil, de l’hébergement, du matériel mis à disposition, la performance de l’encadrement et le caractère remarquable des sites de manœuvre ont été mis en exergue par les stagiaires.

 

Une nouvelle session pour laquelle les inscriptions sont d’ores et déjà lancées se déroulera en septembre - peu de temps avant la partie pratique d’une formation de chef de groupe feux de forêts – FDF3- dont la responsabilité pédagogique est confiée au service départemental d’incendie et de secours de la Corrèze par l’école d’application de la sécurité civile, maitre d’œuvre au niveau national dans cette spécialité.

 

Grave accident de la circulation sur la commune de Saint-Jal

Le 23 juin dernier aux alentours de midi, le centre de traitement de l’alerte reçoit un appel pour un accident de la circulation au lieu-dit « Fontbelles », commune de St Jal, impliquant plusieurs véhicules.

Un premier dispositif de secours est alors activé engageant les véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) des centres d’incendie et de secours (CIS) de Seilhac, Uzerche et Donzenac ainsi que le véhicule de secours routier (VSR) du CIS Donzenac et le chef de groupe.

Après la reconnaissance effectuée par les premiers secours sur les lieux, il s’agit de la collision de cinq véhicules de tourisme, avec comme conséquences deux victimes dans un état grave, incarcérées, et cinq autres blessées plus légèrement.

Le renfort de trois VSAV (CIS Vigeois, Allassac et Chamboulive) et d’une équipe SMUR est immédiatement demandé.

le premier blessé dans un état grave est transporté sur le centre hospitalier (CH) de Brive ; le second est héliporté vers le CH de Limoges.

Les cinq autres victimes plus légèrement blessées sont transportées vers les CH de Tulle et Brive.

La mobilisation rapide des CIS et la montée en puissance du dispositif de secours ainsi que la bonne coordination avec le SAMU, la gendarmerie et les services du conseil général ont permis de gérer cet accident dans de bonnes conditions.

Moyens engagés :

- VSAV et CCR35 CIS Seilhac

- VSAV et VSR CIS Uzerche

- VSAV CIS Vigeois

- VSAV CIS Chamboulive

- VSAV et VL chef de groupe CIS Donzenac

- VSAV, FPTLSR et VL chef de groupe CIS Tulle

- VPC CIS Allassac

- VL chef de colonne

- 2 équipes SMUR

- HELISMUR 87.

 

Des sapeurs-pompiers corréziens ont reçu la médaille de la sécurité intérieure dans les salons de la préfecture à Tulle

Créée par décret du 28 mars 2012, la médaille de la sécurité intérieure (MSI) est destinée à récompenser des services particulièrement honorables, notamment un engagement exceptionnel, une intervention dans un contexte particulier, une action humanitaire ou une action ponctuelle ou continue dépassant le cadre normal du service.

Elle peut être attribuée aux personnels relevant du ministère de l'intérieur, aux personnels civils et militaires, professionnels ou volontaires, placés pour emploi sous l'autorité du ministère de l'intérieur, aux policiers municipaux, mais aussi aux volontaires ou bénévoles qui œuvrent dans des associations à des missions relevant de la sécurité intérieure ou plus généralement aux personnes, françaises ou étrangères, s'étant distinguées par une action relevant de la sécurité intérieure.

Vendredi 27 juin 2014, dans les salons de la préfecture, le préfet de la Corrèze, Bruno Delsol, remettait des MSI au titre de la promotion du 1er janvier 2014 et des récompenses pour acte de courage et de dévouement. La cérémonie se déroulait notamment en présence de M. PENALVA, président du CASDIS, du lieutenant-colonel PATUREL, directeur départemental des services et de secours, et des invités des récipiendaires.

Sur les dix-neuf personnes congratulées, cinq sapeurs-pompiers avaient l’honneur d’être récompensés.

Pour honorer leur long engagement sans faille au profit de la population, leurs activités exemplaires et la grande disponibilité qu’ils consacrent au fonctionnement des services d’incendie et de secours corréziens, le capitaine Jean-Jacques Chassagne, le lieutenant Alain Tabaste et l’adjudant-chef Michel Mays ont perçu la MSI échelon argent, tandis que le médecin-commandant Jean-Marc Jacob recevait la MSI échelon bronze.

La MSI échelon bronze avec barrette « acte de courage et de dévouement » était quant à elle délivrée au caporal-chef Benjamin MAS qui a fait preuve d’un sang-froid exemplaire lors d’un incendie le 9 juin 2013 à Brive-la-Gaillarde, en venant au secours de son chef d’équipe dans une situation particulièrement critique lors de l’intervention, pouvant mettre la vie des 2 hommes en danger.

Il est à noter qu’Arnaud Dalesme, sapeur-pompier volontaire au CIS Tulle, a reçu lors de la même cérémonie, la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement pour avoir participé, en dehors de toute activité liée au service, au sauvetage d’une septuagénaire tulliste qui s’était jetée dans le vide au-dessus de la rivière Corrèze, alors que celle-ci était en crue.

Enfin, Virginie PEYRAT s’est vu remettre une lettre de félicitations pour acte de courage et de dévouement pour avoir sauvé une personne de la noyade en août 2012, à l’étang de Ruffaut, alors qu’elle y exerçait les fonctions de surveillant de baignade sous contrat de sapeur-pompier volontaire saisonnier.

Cette cérémonie mémorable et gratifiante pour l’ensemble des récipiendaires se clôturait par le verre de l’amitié.

 

Un nouveau chef à la tête du centre d’incendie et de secours de Juillac

Vendredi 20 juin en fin de journée, l’adjudant Frédéric Constant a transmis officiellement le commandement du centre d’incendie et de secours de Juillac au sergent Michel Peyramaure.

 

Plus d’une soixantaine de personnes s’étaient positionnées devant la mairie, autour de la place, souvent à l’ombre des arbres à la recherche d’un peu de fraîcheur en cette fin de semaine aux températures estivales.

 

Les personnels du CIS, pour la plupart accompagnés de leur famille, et une quinzaine de chefs de centre venus de tout le département, étaient présents pour témoigner toute leur sympathie à l’égard des deux principaux protagonistes de cette manifestation.

 

Quelques minutes avant 18h30, le directeur départemental des services d’incendie et de secours, le lieutenant-colonel Ivan Paturel, accueillait Guy Mascres, sous-préfet de l’arrondissement de Brive, Robert Penalva, président du conseil d’administration du SDIS et Josette Fargetas, maire de Juillac, pour une cérémonie qui s’annonçait chaleureuse. Selon un rituel solennel, honneur fut rendu au drapeau, les troupes passées en revue et le commandement transmis entre le chef de centre sortant, l’adjudant Frédéric Constant, et le prenant, le sergent Michel Peyramaure.

 

À l’occasion des prises de paroles qui suivirent la cérémonie protocolaire, les autorités présentes ont toutes chaleureusement remercié l’adjudant Frédéric Constant pour sa carrière exemplaire en qualité de sapeur-pompier volontaire (engagement débuté en 1992) et la qualité de son commandement. Elles ont ensuite formulé des vœux de pleine réussite dans la fonction de chef de CIS pour son successeur.

 

Comme le veut la tradition, la manifestation s’est poursuivie dans la salle des fêtes autour du verre de l’amitié.

 

Deux nouveaux officiers recrutés au centre d'incendie et de secours de Tulle

Capitaine Nicolas Leblanc

adjoint au chef du groupement centre - adjoint au chef du CIS de Tulle

32 ans

marié

un enfant de 6 ans

 

1) Quel est votre parcours professionnel ?

 Titulaire d’une licence STAPS, j’étais à l’origine fonctionnaire de Police à Paris et SPV au CIS Brétigny sur Orge dans l’Essonne.

Après avoir réussi mon concours d’officier de SPP en 2009, j’ai été recruté par le SDIS de l’Essonne et affecté sur le poste d’officier CODIS.

 

2) Qu'est ce qui a motivé votre mutation, et pourquoi la Corrèze ?

Ma volonté de quitter la région parisienne pour rejoindre le sud-ouest était présente depuis plusieurs années déjà, en premier lieu pour la qualité de vie qu’on y trouve.

L’obtention du concours de capitaine et les places vacantes au sein du SDIS de la Corrèze m’ont offert la possibilité de tenter ma chance.

De plus, le SDIS de la Corrèze correspondait vraiment à ma recherche, à savoir un SDIS à taille humaine, où je pourrais avoir des responsabilités que j’estime importantes.

 

3) Depuis votre arrivée, quel est votre 1er ressenti professionnel ?

J’ai été très bien accueilli, que ce soit par la direction, par les autres officiers, dans mon centre de secours, ou encore dans les centres de secours du groupement lors des visites techniques annuelles.

Au centre de secours notamment l’atmosphère est très sereine et propice à un travail de qualité.

Mon nouvel emploi, de par sa transversalité, me permet d’être en contact avec les différents services du SDIS et c’est un facteur important pour moi.

Lieutenant Virginie DELFAUD

Officier de garde - Chef de groupe – responsable de la prévention et de la prévision au CIS de Tulle

35 ans

un enfant

 

1) Quel est votre parcours professionnel ?

Titulaire d’un DEUG en sciences de la vie, d’une maîtrise des sciences et techniques « pollution et nuisances » et d’un DESS ingénierie de l’environnement, je suis lauréate du concours de lieutenant en 2007.

Cette même année, j’intègre le SDIS de la Nièvre où successivement j’occupe les postes de chef des services « opérations/prévision » puis « hygiène et sécurité », avant de tenir l’emploi de préventionniste.

 

2) Qu'est ce qui a motivé votre mutation, et pourquoi la Corrèze ?

Je souhaitais découvrir le fonctionnement d’un autre SDIS et occuper des fonctions d’encadrement dans une unité opérationnelle.

 

3) Depuis votre arrivée, quel est votre 1er ressenti professionnel ?

J’ai été très bien accueillie, et ai pu découvrir des personnels motivés qui travaillent dans une bonne ambiance et sans tension.

 

Si vous souhaitez recevoir en temps réel, toute l'actualité sur l'activité du Service départemental d'incendie et de secours de la Corrèze, contactez notre service communication au 05.55.29.64.21 afin de communiquer votre adresse mail.

Vous avez également la possibilité de communiquer votre adresse mail à l'adresse suivante :

sapeurs-pompiers@sdis19.fr